We use cookies to deliver a reliable and personalised ArtQuidexperience. By browsing ArtQuid, you agree to our use of cookies.
Sign up

Log in

  Lost password

New on ArtQuid?

Create Your Free Account
Sell your Art
  1. Art Prints
  2. Paintings
  3. Drawings
  4. Photography
  5. Digital Art
  6. Themes
  7. Staff Picks ♡
  8. More

Un touchant message que mon ami François vient de m'adresser, merci à toi :-)

Philippe Flohic Posted: june 24, 2012 / Modified: june 24, 2012
Un touchant message que mon ami François vient de m'adresser, merci à toi :-) Un touchant message que mon ami François vient de m'adresser, merci à toi :-)

-------------

Philippe Flohic, le portraitiste, Je viens de finir d’accrocher au mur de mon petit bureau, le treizième cadre dans la série « portraits d’artistes ». Je vis à présent, entouré de peintres, de chanteurs et de comédiens, tous saisissants de vie, d’humanisme et d’authenticité. « Photos ci-jointes ».

Bien supérieur à une simple photographie, les nombreux portraits, dessinés par Philippe, délivrent sous ses mains d’or, toute la force des personnages qui vont, à présent, accompagner mes travaux et mes lectures.

Le génial Salvador Dali me jette un regard fffou ! ; Fernandel qu’il a choisi de représenter dans sa facette tragique, est peut-être une de ses plus belles réussites; Christophe le lunaire et l’indéfinissable ne cesse de l’inspirer, il le représente dans tout son mystère, les années lui vont si bien; Léo Férré sous son fusain prend des airs « Beethoviens »; Barbara rayonne toujours de sa lumière noire; Jean Ferrat l’engagé confirme dans ce portrait son éternelle détermination; Michel Jonasz semble à présent, hésiter entre le swing du chanteur et la présence dramatique du comédien; Georges Moustaki avec ses yeux tous délavés qui lui donne l’air de rêver, semble chantonner « les amis de Georges et la longue dame brune »; Aznavour le sage dont la laideur de sa jeunesse s’est transformée sur le tard en beauté de l’âme, Philippe n’a rien manqué de la solide vigueur de cet octogénaire; Jean-Pierre Marielle a l’air complètement perdu au milieu de tous ces poètes, mais ça lui va si bien à c’est incorrigible rêveur; Papa Brassens, alangui avec sa pipe et son chat sur l’épaule, l’éternel anar, en bon libre-penseur, se moque bien du quand-dira-t-on et ignore dignement toute cette bonne compagnie; La môme Piaf que nous avons tant aimée, nous met mal à l’aise tant la souffrance de la fin de sa vie se lit sur son visage torturé.

L’exposition à présent permanente, dans mon bureau Launaguétois, de Monsieur le portraitiste Philippe Flohic, artiste purement et totalement habité par son œuvre, se conclue sur un ultime pan de mur, par un triptyque splendide venant de la série « portraits du monde ». L’Ethiopienne qui y est représentée est une reproduction d’un grand photographe voyageur Toulousain. Cette femme si belle, si digne, si primitive et si moderne à la fois, nous rappelle que l’artiste, afféré à sa table à dessin, est un voyageur immobile. Philippe Flohic, dans chacune de ses œuvres, explore l’âme des humains, la saisie très fidèlement pour mystérieusement la sublimer. Il y a fort à parier qu’un peu de lui-même réside dans chacun de ses portraits.

Tout simplement, Merci Philippe, pour ce bonheur que tu nous donnes à admirer.

Amicalement François.
Leone
Leone, June 17
C'est un surdoué… L'âme des personnages transparait dans tous ses portraits…
Jacqueline Claux
Jacqueline Claux, August 11
Pour m'être coltiner avec le «portrait» je sais à quels ressorts secrets l'artiste doit faire appel pour réussir… Et si la complicité avec le sujet n'est pas là, c'est fichu ! Enfin, c'est ma modeste contribution au débat ! Philippe, je vous dis ici et maintenant : Bravo !
Catherine Ducros
Catherine Ducros, June 29
J'adore les portraits de Philippe flohic ! !

Live Art World News

 

Select language

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français