We use cookies to deliver a reliable and personalised ArtQuidexperience. By browsing ArtQuid, you agree to our use of cookies.

Log in

  Lost password

New on ArtQuid?

Create Your Free Account
Sign up Sell your Art
  1. Art Prints
  2. Paintings
  3. Drawings
  4. Photography
  5. Digital Art
  6. Themes
  7. Staff Picks ♡
  8. More

«25 Artistes pour l'Espoir» Expo Peintres Sculpteurs Chantonnay Vendée

Artistes Pour l'espoir Posted: october 8, 2013 / Modified: october 9, 2013
october 21, 2013 > november 11, 2013 Location
«25 Artistes pour l'Espoir» Expo Peintres Sculpteurs Chantonnay Vendée
«Artistes pour l'espoir®»

«25 Artistes pour l'espoir»

13Éme édition
1994 – 1998 – 2002 – 2004 – 2005 – 2006 – 2007 – 2008 – 2009 – 2010 – 2011 – 2012 - 2013

Initiateur en 1994 :
- Le club du Rotary « Chantonnay-Bocage Vendéen » et son président Jean-Louis Bihoreau

Organisateurs depuis 2002 :
- Le Rotary (président 2013-2014: Jacques Balmer), La commune de Chantonnay (maire: Gérard Villette), l’association « Artistes pour l’Espoir » (président: Denis Bonnet)

Périodicité :
- Annuelle (depuis 2004 à la demande des visiteurs et des amateurs d’art), fin octobre/début novembre, le vernissage ayant lieu généralement le dernier vendredi d’octobre
- L’objectif initial était d’une exposition tous les 4 ans.

Une exposition artistique reconnue

Le nombre d’artistes :
- 25 Artistes par exposition répartis ainsi
21 Peintres (peintres, aquarellistes, dessinateurs, pastellistes, graveurs… ) En activité
3 Sculpteurs (bronze, grès, bois, céramique… ) En activité
1 Hommage est rendu à un artiste vendéen (ou proche) décédé

Le choix des Artistes :
- Les artistes sont sélectionnés puis sollicités par l’association « Artistes pour l’Espoir »
- Il n’y a donc pas de dossier de candidature.
- Les artistes exposés deviennent « Sociétaires Artistes pour l’Espoir », une marque de reconnaissance artistique et humaine

Les critères de choix des artistes :
- Les artistes sont des artistes professionnels reconnus en France et dans un bon nombre de cas à l’étranger
- Les artistes sont sélectionnés après avoir été « suivis » parfois plusieurs années. La sélection est faite sur le talent et les valeurs.
- Les artistes ont une « écriture » personnelle, majoritairement figurative, très souvent reconnaissable sans la signature
- Un peintre ne peut exposer plus de 3 années consécutives. Il peut être réinvité plus tard.
- Un sculpteur ne peut exposer 2 années consécutivement. Il peut être réinvité plus tard.

Le nombre d’Artistes sociétaires
- Le cap des 100 artistes sociétaires a été dépassé en 2012.


Les artistes de l’édition 2013

- Peintres :
Franck ayroles (79), Daniel baron (85), Andrée bars (19), Dominique bellanger (49), Michel bougas (45), Jean deletre (79), Jean godin (49), Thibault jandot (85), Pierre joubert (44), Thomas de la pinta (44), Sébastien levigne (79), Jean-François moreau (85), morlaine (44), Hélène nue (44), Benoit perrotin (85), Patrick sanitas (17), Akos szabo (50), Michèle szabo (50), Henry-Pierre troussicot (85), Karen tual (44), Michèle van cotthem (69).

- Sculpteurs :
Sandra courlivant (49), Nicole doray-soulard (79) et Marc platevoet (16).
Un hommage particulier sera rendu à Michel goblet, peintre vendéen, sociétaire Artistes pour l'Espoir, décédé en 2012.
Daniel Baron, Dominique Bellanger, Jean Delêtre, Thibault Jandot, Sébastien Levigne, Hélène Nué, Sandra Courlivant et Marc Platevoet exposeront pour la première fois dans le cadre d'Artistes pour l'Espoir à Chantonnay
Les œuvres vendues depuis 10 ans
- 1000 Œuvres originales ont été acquises à Chantonnay lors des 10 dernières expositions.

Le nombre et l’origine des visiteurs
- Plusieurs milliers de visiteurs, amateurs d’art et collectionneurs, viennent chaque année de toute la région mais aussi de plus loin.
- 700 Scolaires sont accueillis venant des écoles primaires, collèges et lycées du canton et des demandes de visites viennent aussi d’écoles plus lointaines, de maisons familiales et de cat.
Du fait des dates des vacances scolaires de la Toussaint 2013, l’accueil des scolaires sera assuré du 4 au 8 novembre
- Des groupes constitués peuvent être accueillis en soirée. Il suffit de réserver à l’avance.
- L’accueil et la présentation des artistes et des œuvres sont assurés par des membres de l’association et par des artistes selon leur disponibilité.

Le lieu de l’exposition
Salle d’exposition des Arcades, place de la Liberté à Chantonnay (0251944651)

Les dates et horaires
- Du lundi 21 octobre au lundi 11 novembre, tous les jours
- De 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h

Le site internet d’Artistes pour l’Espoir
Pour retrouver la présentation de l’exposition 2013, les artistes et les expositions passées
Http://www.artistes-pour-lespoir.fr

Une exposition à but humanitaire

L’objectif de l’association « Artistes pour l’Espoir » :
- « Artistes pour l’Espoir » a été créée pour organiser des expositions artistiques à but humanitaire afin d’aider des associations à réaliser leurs objectifs auprès des personnes malades, handicapées ou auprès de populations défavorisées.

Les Artistes :

Franck ayroles, Franck Ayroles est né le 20 octobre 1975. Il vit et travaille à Saint Rémy (79)

Après des études dans la publicité et dans le cinéma, il devient chef décorateur, notamment sur un moyen métrage avec le comédien Philippe lemaire.
Il décide de se consacrer entièrement à la peinture, une passion qui le suit depuis l’enfance.
Dans les années 80, il participe et gagne à plusieurs reprises les concours proposés sur tf1 dans l'émission « Bonjour la France », présenté par Jean Claude bourret.
De nombreuses expositions personnelles et collectives jalonnent son parcours.

En 2001, Franck Ayroles part vers d’autres horizons, plusieurs longs séjours à Madagascar avec les Alliances Françaises, un passage en Pologne, au Canada…
En 2003, le Château de Bressuire lui consacre une rétrospective.
En 2004, le Conseil Général des Deux-Sèvres lui commande la création d’un trophée sportif
Il crée une installation itinérante, de 2005 à aujourd'hui, qui parcoure l’hexagone, en passant par l’Alsace, la Bretagne, l’ile de France, l’Aquitaine… Et par des lieux prestigieux : le Centre des Monuments de France, les musées, les centres culturels, les villes… Et à plusieurs reprises sur nos petits écrans aux côtés de Fanny cottencon, Anne hidalgo, Fadela amara en 2006, avec Ariane ascaride en 2008 et avec l’écrivaine-philosophe Elisabeth badinter en 2010.
En 2007, un éditeur lui consacre un ouvrage intitulé « Femmes », parcourant ses dix années de créations. En 2009-2010 Franck Ayroles organise avec la maif, un concours d’écriture francophone pour le sujet de son deuxième ouvrage « Mamans ».

Ses œuvres sont présentes dans les galeries d’art, en France et à l’étranger, et connaissent un succès grandissant encouragés par de grands noms comme ceux de Frank giroud, Christian gendron, Françoise henri morllier, et bien d’autres encore.



Daniel baron, Daniel Baron est né à Cholet en 1944. Orphelin d’un père, revenu malade de sa captivité en Allemagne, il se retrouve à l’âge de 4 ans à la Roche-sur-Yon. «J'ai usé mes fonds de culotte à l'école des voyous». Il fut «galopin» du quartier des halles où sa mère tenait un café.
Il se distingue à l'école par son sens du chahut et de l'indiscipline. Il en conserve un esprit spontané et rebelle. Mais son coup de crayon, l'agilité de sa main sont vite remarqués et il est dirigé vers l’école d’artisanat d’art de Meaux (Seine et Marne) où il obtient son diplôme de dessinateur en architecture intérieure. Il s'installe en 1970 comme peintre en lettres à La Roche-sur-Yon où il exercera son métier de décorateur jusqu’en 1987.
L'appel de l'Art a été le plus fort. Il plaque tout pour s'installer comme artiste peintre. Si les débuts ont été difficiles, il s'est depuis fait sa place. Sa gouaille, sa truculence, mais aussi sa grande sensibilité ont donné un ton nouveau à sa peinture.
Habile dans le portrait et le détail, il sait faire exploser les couleurs avec la « patte » d'un vrai dessinateur. On retrouve dans ses œuvres toujours le même besoin de transmettre par la couleur forte, son intense envie de vivre, d’embrasser le réel dans sa totalité. Clowns, paysages, natures mortes, jazz, sports en tout genre s’animent, vivement colorés et mus par le dynamisme des lignes, dans tous ses tableaux.
Aquarelle, huile, acrylique, il met en œuvre avec une égale facilité toutes les techniques. Affichiste, il participe avec bonheur à l’attrait de multiples manifestations allant du Vendée Globe à l'OMC.
Mais, si Daniel Baron aborde aussi aujourd’hui les rivages de l’abstrait, il cultive toujours ses sujets de prédilection, maisons isolées dans des campagnes aux couleurs improbables, paysages noirmoutrains, et surtout ses images marines, havres paisibles pour des bateaux ivres de toutes les aventures qu’il a vécues.



Andrée bars, Andrée Bars, d’origine bretonne, terre de Légendes, petite fille de barde breton, est née en 1963. Peintre hyperréaliste, elle vit et travaille à Perret-Bel-Air (19). Elle peint depuis plus de 15 ans en tant que professionnelle. Sa technique de peinture s'est perfectionnée avec beaucoup de travail et de talent.
De 1993 à 1997, Andrée Bars étudie les principes des Maîtres Anciens, comme Vermeer, Léonard De Vinci ou Chardin, à l'Ecole internationale du «réalisme restructuré» de Ted Seth Jacobs, peintre hyperréaliste américain qui n'accueille que 12 élèves par an.
Elle y a surtout appris à voir, à analyser le travail de la lumière sur la forme, à exprimer la troisième dimension sur un support plat, la toile, et bluffer le spectateur qui, en voyant son travail, se demande s'il s'agit d'une photo, ou alors quel est le «truc» qui enchante la vue ?
A l'issue de cette période, Andrée Bars se rapproche du mouvement du trompe-l'œil français, enrichissant ainsi sa formation d'hyperréaliste. Les peintres Guy-Christian Canat et Claude Yvel lui enseignent des techniques multiples, portant sur les conservations des toiles, la fabrication traditionnelle de produits ou les glacis.
Peu à peu elle se dégage des contraintes de composition du trompe-l'œil classique, pour exprimer dans ses tableaux une part d'irréel, de fantastique et de rêve. Elle recherche une connivence touchant à l'inconscient, qu'elle résume par cette phrase : «je parle avec ma main, tu écoutes avec les yeux et nous nous comprenons, n'est-ce pas, en un seul sourire. »
Andrée Bars expose en permanence dans la galerie Terre des Arts à Paris, Cannes et Saint-Tropez, partici
Salle d'exposition des Arcades
Place de la Liberté
85110 Chantonnay - France
0608924154

www.artistes-pour-lespoir.fr

Live Art World News

 

Select language

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français