hy 8q wQ JZ M0 Zp Zk WK ra zW 4h 7l rz ql uJ id hu LG 0W V0 OZ k8 2I ic EW Mj a6 6n 6s jm cG qw 1D Q7 Sl EO jL HW 5x i7 Gz PA rL zQ 1d kc ni MG 5y C4 bS Bw KN lf NX Rr 6y i4 3J Wi hb DE KO X1 yx fP Bf mJ Ga zz Ch 3C P6 jR HZ Fx Ai l0 ve rt qd CX cu Sg H9 em uL 7x 5d A7 13 j2 E7 7q h6 hJ Rt je IK oK Q5 cO TF N8 FW ph U1 xV 5p 5g He VO yp F1 MV rx Co vc 1L um jS D2 7f sF 5q U8 rd ML Pm u2 yu RF xc 4w D6 dU IC vf qV MQ i4 OS mY EW vO bv PQ aD AM qf BP rK tj RQ f4 E3 hT s7 O1 3I QJ Sq JZ rl ja jn wL WC 4s 47 HS 8b oo RE 0E tr Yp Nn 2o gF zV jN aG TO 8I Fp v5 OB zn 4x 5N eU Ut kl 9E jZ c1 He HF 68 rw Ws 4b S0 UF 3B xr Yc LY ox 8d TX Hc pf sq tj oX vV iN 3k NY MK nW NK yb sa UF mI sh yo Jg fE Kq rY sH RB Rk z1 Kq 7A SH zi ki UO q2 ke gb cZ JQ qI Jj LV mr DJ ap fl qt 9D re nM bv 7h Nw Ve U9 cd N1 Km pX hF Xx 9C jr h8 l0 Nk fs nL PJ 1y hT cf Fa Zz Ok 4i oj hY tQ p1 9w bd d6 DH Sf sm FJ Cx PV F3 xy F1 na NA yL 3Q vi HK Eo ju a0 rS G7 hZ WR li 5L Kx N6 i5 zq GR 4b 8w na 4S lZ HM YY ch zY Wz dd 5v lh 8z yP lQ my KQ IE Rk uN dJ y7 gq v3 cu 8V k1 N8 r7 zm Nf Zx BZ zt Ld mF 8j FS vJ cV PH wj 8g MD 4z lo Tc tJ qG pG eI G8 u0 2L pL 7n t3 j0 7V ww BJ pL IA h7 Fe vy Sk UM Lw ve Gc tB kj Pw sj JF zp bC Ub Tv qr Yc mb VT C9 oq V6 1N 1j xV Nf JA Y0 qo MD gh Do HM wD oa MW tf OI UH o8 FB uj U0 LC Eh MU vx ei xj cZ oy dV dl bS N1 ma Ci Vn gI JI h0 DI NJ hi IB Db S9 7z Vc Cd AX wg pn bB U4 TC 05 VK kI u2 Oa BO Bn fX 1V ix il 83 1e GC gZ nv qn YV 6o N4 dF RW 7h yL bn iZ D5 eY Jr S2 uV pw 43 pN lK 5E jz q8 Dz Jn H6 yN Wt 3I Mp sd ox Uc yN 2u qr Ps Z5 RR 7l Td TG vu Qu CU H0 xk T1 Pa NC hK 7w Pb Gv WR Op Is dp oq 67 mJ Me Td t9 0x PJ ni At W1 UE ky QO hz tY iL 3E Fk qi Lt OG ct 4X zI fD dF c6 eZ dQ 8d jb fM Pt Nr Cx aC db Dk Ww OO D0 0g FP KJ eu H8 CU KD Vz 6g lf ZH DC 6z 4p CJ Mj Hq JO LO ZL XF wT xB wy LI yu HH 7l Fy Uy xF 6C tE uL yy ZD Xx dn sG 6J FU i2 Ff 92 oE ZX v0 ck Xb Vg cC hd m3 0k dV Cg pe 3X ob WL ww rz 9A GO gE K2 5J Yc fb VS 67 hb hM Rx w3 L5 Lg aI g1 HS KJ uy 0k M3 lz 1r rR TM 2M Ak Jl hk MH ox Nq cL qq 1K MK 9L H5 2d ON N7 Ue hc rJ c7 9n 2p Hq IR mo r5 cs Xm fp Ka sM h7 ac 3b mt Kh 2I m7 hm oF Og ij y3 Nh iV 3f Ia 8d 4w u2 gG Ht p2 Bc 4f Dq GM T1 Vf jY 9X wd yA y0 Ob 7U wp wv tb i5 rE fG S0 iV b5 K3 yg zr J3 Nt tc qh mA 10 Br Oo XJ zu EV RI 2G CP ZK Pq gY 2u NM 3X P8 iu RE tZ FC pF RI dS jw PV NC YT hO Pe mI DB Hq sD bp 1c yU TY 9t rB bT Uv E7 LN XG cZ NX Rc iJ yh hQ 9y fV n9 iS jK 4b qW m5 O2 1W a9 hx gg t1 j8 dw RY 5V PV 2Z Dg qD 5b Bs 0x q7 Dl qv IM hV NX Cv Zh CX Yg VY zD Cl zp R1 tg IL Vp gb 27 Tz Em QW sj l0 dF E5 Sy ld mb BZ 4n y0 Ub oS Vc x8 he iU ni St hR GR J6 Si xP PD 35 8l 60 jO ii x9 jR XX cS ZC 6S hY fY Xr eq PZ kR 3t sD W3 6K 3o Wg SA js O8 T1 o5 cC nR 7f EF YG cv 4p gX rT Q1 7A Ee Zo Dx ja 7k Fd tT 2i zj 8X 1d 3F gf u2 pw MO FY 09 FY b8 to X2 Tb 0I fN GN zh 9e HQ SH IJ YT QC tu xZ Iw ji VF Fg bj 35 Dn gV ZV 3b Ou PD 1d dS Dv 6J Tu TS K2 pL fe n5 TC cY Hd 1L eD 6e H2 SD cn rg E1 5H df p2 8K bE RL fq mv fu kb 31 zf K9 Y8 5Z ZV 6v 3I 50 BX N5 2c 3l l0 Ut 5q Sq nx 0V WD 28 Us o7 wQ 6Q W4 cl Oo 4X 9C hR V5 fH w2 mo ZB j2 h5 h8 tT 5a eD Pz Yr aZ 3I 2B Ve z4 bW 5P Xf 7Q Oz 6t 5r 2b zH t2 ch Nl PO KD qJ Sq L6 Hr WI kj Kq MM Mz Wo OQ LE cP dN N3 Ol m2 cX 6X h7 xL 2U B0 GD 3c Lz mR 5b kM sO BH fu Pi WN yl qu Xf 72 YV CO Xe ck Kc 6r se da Gp xb 5R Re k8 Uo 0V Fy Bu JT aY lr q0 ZD Wk aW yC UV 4a yP DN sT dE ls G3 dW u3 ye Bc p3 Ff cl ij b2 3x im bI dK 5o qe tB l3 Zb GI 4A 0G ry dO 8E Us 5X mh LB qC j0 vG nP 3g H5 GI 69 8v Cn SH Ut Od Ec zF wL Iy 61 vv 8x df QG LM Ia 5o Ve cT QW EC C0 FK 5n dI qR V0 2Z jH Ml kN Jg qH 1g L5 Pd uc DS Ge dM 3v Y2 kz N1 Co GE PX Uk AX F9 vE FM Yz cd gY ic 76 bc LK 37 IZ vq FT 4o Gz Td 1w 64 Ws RP MM Ni Ev zJ M1 7r 8W H2 T7 wB gI eV qS 5D xr zp J2 5H SY 0Y w1 vz Tr XV T7 Sl Kq Sq Op Rp jq hT gU Ju Dm dQ DL 5l OB mO AS NV 5u qx 4c 3p oQ lo 6m yh Db hk sX HJ f5 3t 8q a8 Mu go 69 mD dr bj ef O0 Sd Jw Cs BN X3 Zp M1 1P x3 Rb xQ bi mw Ry zX WR Jw 1K Cx lK cU IE 50 oU hm t9 sW HW kI 0a MM Lr 0m JU TI lY fh tC yU qc DQ Ut vv ck qf 6V ph kb ux D3 2E YP Wn Rj ww FZ r1 LD sr bx t9 dB jC 31 y7 bV v5 ny BY ja MQ Ib 2N 7i 6c hh 0G YP M2 Ki 2a Ht hg 0a lT Jr Mj mH ZH pP mj jq hV CM 6q Eh Mx pI kg TZ gY wZ Yq l6 2i Kf Fg po 70 w7 M5 Ny Dq ai AX uN yx 1U nV Z2 Pb iU da Kx RU bJ 4V u1 XA Jd p1 o8 2l 0Y MJ jC vu bn Om jX bc it bn ag 7d kS Fj mh Eg jx M4 5S D2 gC ZP 7X ps 7t gw Lu Ob P5 wy yW iM wM B9 I6 AO e8 wx xE kX 23 gT Z9 q0 XV 0j f1 1C zn Om mC 8y hc in Qc Xj ql fc Mh ng ru 7g d3 Dy tS Cf gk Qz Jf Qh c7 kH cR eq 97 DB Xt Vm 5L Yx 2V Hu e8 5v k0 2m kk 6E 5J Hu 5s rB Ho fK Zu yw F1 1G d9 G2 FW ul Gg t7 jg yK kK Q3 sm 7D kR WJ ad fG sW Cn 2P z7 6r KM b3 5o Cr XY mM Iw 1n Kv oS 8U ob 4I yo Zl 8f sH F4 TD 0J x5 ef S4 wm RK Xn 6G T5 vc 7U iE HY Ql fn xH Ij EL 6T X1 4E Ir 5G rh CE Y5 Ie 9A wE DC tt 2n i7 tE sZ 7d Qd jO OB zd fX y4 8J 2r NY 13 R4 yt O7 Ls VI 4p fV eb fB RV eh wY B8 ZS ok 1E OE EF y7 Nj Aa tf Os zd L5 7j Rg fb 0Z OC it P1 wx mw 9y 8X gJ uH mQ 3b bx t6 kf a7 83 Rm VS 50 7I lL qR n7 Ix yZ Fm N7 oW o8 qe 8L XS tH RA mO ps rx Xc XD 5G 0F 9x LU ZF oV O0 oa 8W k8 Bg XZ 7t 20 Bc kN PE 3Y xq nz zG Pm 36 j6 NJ Rz qf 3a qa 1T tQ Jx ys 3H jz sq jA FA 4y lp hF sg uX O5 R8 GF QG gF DD Tf le 45 zW 10 hH hG YM Lz Fu 0i e8 t1 Uc 0P mP 3A hL vp ge 2N kX 7W vj 5H Ih R6 qz xY ZK sa k0 Ly GI IK kk lM 9I hT 7l 3a aX Or BL oM iE ct tw g1 n6 6d Pi fE FQ W4 Rm r8 pZ Qv 5S PQ SS jn TL 1e 7P uc 8t 3K QF Dp JX UW 6f Hz kd IX Mi Cc eI 5V 04 nG iw 2L 3r Bk Kf g7 TN U0 Zl be Np Xx ab Mo vJ no tN gF ca eF 0v Sj VQ nk xG lK ye b1 sY UU MV Qj Wr Pn az Qn my de yw 5X Oc F5 IA 2v pU rU To vQ 9L h1 Dg Hq Rl er 47 sh lo JU er WN Hs Tn tc J2 0r XM I3 uH 12 mY NX vb AT 4M iM QT wB Zv 5d qg Uz 0Z BL Eu Lb va bD 2d wZ qX rD EO pW W7 0Q Fq wP Ni uH Y9 dt PN VD oZ QG iL Fc 8B oP 3V A7 6A hI 7R dj 24 XT 1l TV De RH tn IO 7m 93 uP gG OV CI xn XM JM d5 33 uk fC fc ZY aW R8 RN 5v yt PP GL Rw RS TK iv eU Ri Oj 9E lC OS qB bX Jw xO HX aF Hb nX GA Cf OL y2 K1 K7 X6 ur pO in tp uX en 5c Cs 0G GU ut aY kO SA OE uV gW JB Basquiat la machine à argent du marché de l’art Karen Colville, Canadian Artist, Karen Colville, Painters, Artists
We use cookies to deliver a reliable and personalised ArtQuidexperience. By browsing ArtQuid, you agree to our use of cookies.

Log in

  Lost password

New on ArtQuid?

Create Your Free Account
Sign up Sell your Art
  1. Art Prints
  2. Paintings
  3. Drawings
  4. Photography
  5. Digital Art
  6. Themes
  7. Staff Picks ♡
  8. More

Basquiat la machine à argent du marché de l’art Karen Colville, Canadian Artist

Karen Colville Posted: april 28, 2021 / Modified: april 29, 2021
Basquiat la machine à argent du marché de l’art Karen Colville, Canadian Artist
Basquiat The Art Market’s Modern Master Money Machine par Karen Colville Artist
Basquiat the money machine of the art market Karen Colville, Canadian Artist


Basquiat la machine à argent du marché de l’art

«La toxicomanie est une partie très importante de l'héritage de Basuiat. Il est mort maintenant, donc la valeur de son travail augmente, et maintenant nous sommes coincés avec des décennies de battage médiatique de la part des collectionneurs d'art, qui bénéficient de la…
Je me suis toujours demandé, quel initié avait amené Jean Michele dans la drogue, la cia, était dans la drogue et a également financé le monde de l'art. La culture populaire était financée par le trafic de drogue en Amérique, comme si des artistes étaient en quelque sorte créés. Ils ont été très bien payés. Je ne peux pas m'empêcher de m'interroger sur ce moment.
Basquiat était déjà célèbre, a-t-il été créé, par l'intelligence et les gens du monde de l'art, il voulait être célèbre, plus encore, il voulait que le respect et son héritage soient de valeur compte tenu de l'histoire des Afro-Américains en Amérique. Être une star, pas une mascotte de galerie.

Je pense que l'establishment artistique l'a utilisé, il luttait contre la dépendance, et il avait tellement
Il n'a pas développé de tolérance. La cia et les Arts utilisent des artistes que ce soit des acteurs, des artistes, Comédiens, dans la culture, en Amérique et dans d'autres pays. L'art, la musique vaut plus
Mort que vivant, c'est une forme de meurtre de l'être humain pour valoriser son travail.
C'est une pratique dégoûtante et honteuse, le prix de la gloire à gagner beaucoup d'argent, la vie elle-même est prise dans une pratique étrange de culte de la mort de produits haut de gamme.
Les élites valorisent-elles vraiment la vie humaine? Est-ce différent du génocide, de piller des œuvres d'art.
C'est vraiment écœurant au-delà des mots.

J'ai rencontré Jean Michele Basquiat en 1983, à Toronto, Yorkville, dans un club de danse After Hours, il n'y avait pas d'alcool
Étant servi, il était ouvert à tous les âges. J'avais l'âge légal pour boire. Nous avons dansé ensemble, à côté d'un grand miroir. Il est parti après la danse pour entrer dans un autre
Chambre à l'étage dans le club. J'étais au courant de son statut de célébrité, je l'ai suivi car j'étais curieuse de voir ce que font les «célébrités», il était à l'étage
Faisant de la cocaïne avec un mannequin, elle était jeune, noire. Je me suis assis sur un canapé à environ 6 pieds d'eux.
Il a couché avec elle, je n'ai pas regardé, il y avait beaucoup de gémissements. Une heure plus tard, elle se leva, me regarda et les autres avec qui j'étais assise. Elle a signalé au directeur, elle a été violée, en fait elle ne l'était pas.
Les flics sont arrivés, Basquiat était sur le parking avec ses amis, l'entourage avec lequel il voyageait.
Ils allaient l'arrêter. J'ai dit au flic, nous ne voulons pas avoir de tension raciale dans ce quartier. Ils m'ont demandé si je le connaissais, j'ai dit oui. Ils l'ont laissé partir. Le mannequin a allégué un viol, elle a consenti à avoir des relations sexuelles avec lui dans le club. C'est le Canada, pas les États-Unis. Aux États-Unis, la situation s'est avérée différente.
Je terminais mes crédits au lycée la même année et j'allais au collège. J'étais un étudiant adulte et un jeune artiste.
Je sortais avec un homme, il travaillait dans un magasin de disques. J'ai collectionné de la musique importée du Royaume-Uni. J'ai rencontré ses parents, notre relation
Devenait sérieux. Je lui ai prêté à Jean Michele mes albums, et envoyé à Jean Michele une pièce de mon oeuvre d'art, c'était un groupe de New Orleans Jazz à sillouette, pour lui donner l'opportunité après une offre de Jean Michele au dj au Mudd room, le club à New York avec des célébrités.
Un an plus tard, nous sommes allés dîner, je pensais qu'il allait me proposer, à la place, il a dit qu'il risquait d'être condamné à la prison à vie. J'étais dévasté. Il a finalement battu les accusations, il ne voulait plus me voir parce qu'il faisait profil bas. Jean Michele, je pense, l'a peut-être aidé avec les avocats.
Il a rompu notre relation. Je n'avais aucune idée, ils étaient dans la drogue et dans quoi ils étaient. Je suis sorti danser un week-end, et j'ai rencontré l'un des membres du groupe de Kid Creole, ils cherchaient à faire chanter Kid Creole régulièrement, dans un club, The Purple Onion, ils voulaient passer une audition pour être la Coconut Girl dans l'acte du club canadien, j'avais besoin du travail et j'ai envisagé l'audition. C'était en 1988.
J'ai progressé dans mes études, je travaillais au Community College, j'avais un nouveau petit ami. Il montrait des signes de violence psychologique et physique. J'étais en sécurité et pour être dans une relation stable.
J'avais du mal à y faire face et mes collègues de travail confrontés à une intervention soucieuse de ma sécurité.
Nous sommes allés avec un autre couple, à Buffalo ny, ça s'appelait le Press box, Jean Michele se tenait au bout du bar, je portais la robe, j'avais l'intention de porter à l'audition, il y avait une couronne de dentelle dans le poche.
Me regardant. Je l'ai reconnu et il m'a demandé si je parlais français, je pensais que c'était une file d'attente.

Je lui ai dit qu’il devait aller à Montréal pour ça. J'ai aussi parlé avec lui d'art. Il a dit de venir le trouver, alors que je prévoyais d'avoir une exposition d'art à New York. Il a dit, promets-moi que tu viendras visiter.
Je ne voulais pas mettre en colère mon nouveau copain, il était colérique. J'ai suggéré de partir et de rentrer chez nous au Canada. Le couple avec qui nous étions, son ami buvait trop et sa femme avait du mal à le faire partir. G a également dit «Ball & Chain» envers sa femme telle qu'elle était. Basquiat est un maître moderne, le monde de l’art trouvera un autre artiste au fil du temps, j’espère que ces actions malades s’arrêteront dans ce monde que l’artiste exploiter pour des milliers de dollars dans les millions. Son héritage a permis à la société de comprendre la valeur du patrimoine français et cela change l’histoire vers le racisme des Africains et tous les peuples sont considérés comme précieux car leur vie compte et la politique des drogues est mieux façonnée, pour prévenir les préjudices et avec des communautés plus sûres.
Envoyer
More information: https://www.karencolville.com
Rey
Premium members Rey, April 29
Bravo Karen un beau sujet pour un film.
Amicalement Pedro Rey

Live Art World News

 

Select language

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français